best website templates

Ce qu'il faut savoir sur les coronavirus et la COVID-19

Récemment, tout le monde parle du « coronavirus ». Nous sommes confrontés à une quantité énorme d'informations sur le virus, y compris des affirmations effrayantes ainsi que des nouvelles portant sur le nombre croissant de nouvelles infections. Alors, que faut-il absolument savoir ?

Cette leçon essaie de répondre à ces questions.

Quelle est la différence entre les infections virales et bactériennes ?

Certaines infections virales peuvent nous faire sentir très malade dans les premiers jours. Les symptômes incluent :

Mobirise
  1. mal de tête
Mobirise
  1. sensation générale de malaise ;
  2. transpiration, frisson, douleur musculaire et perte d'appétit ;
Mobirise
  1. faible ou forte fièvre ;
Mobirise
  1. mal de gorge, douleur dans les bras et les jambes, douleur à l'estomac ;
Mobirise
  1. écoulement nasal avec mucus aqueux ;
Mobirise
  1. nausée ou diarrhée.

Cependant, notre corps lutte contre les virus, ainsi, nous nous sentons généralement mieux dans quelques jours. Les médecins ne prescrivent pas d'antibiotiques, seuls des médicaments pour soulager les symptômes, tels que la douleur et la fièvre.

L'alitement, l'hydratation appropriée et la prise de vitamines aident notre système immunitaire à combattre rapidement les intrus. Nous devons pourtant être conscients que nous pouvons infecter les autres.

Si les symptômes persistent plus de 10 à 14 jours, il est possible que nous avons une infection bactérienne secondaire en plus de l'infection virale primaire.

Les infections bactériennes courantes durent 5 à 14 jours et il est rare qu'elles disparaissent sans traitement. Parmi les symptômes figurent

  1. la faiblesse ;
  2. la douleur, la fièvre et l'inflammation ;
  3. la toux, le nez bouché, l'écoulement nasal avec mucus épais jaunâtre, verdâtre ou rougeâtre.

Les antibiotiques sont efficaces contre les infections bactériennes, mais pas contre les infections virales.

Les virus sont composés de matériel génétique entouré par des protéines. À défaut d'un propre métabolisme, ils ne sont pas considérés comme organismes vivants. Leur reproduction nécessite un organisme hôte, il s'agit donc des parasites. Sans hôte, les virus perdent leur capacité de causer des infections et « meurent » après un certain laps de temps.

Les bactéries, cependant, sont des vrais organismes vivants ayant des processus vitaux. Nous distinguons des bactéries utiles et des bactéries nuisibles. Les bactéries utiles pour l'homme comprennent par exemple les bactéries lactiques. Certaines bactéries, similairement aux virus, sont des parasites, mais elles ne meurent pas sans hôte. Elles s'entourent d'une enveloppe qui leur assure la survie dans des conditions défavorables.

Ouvrez la scène 3D suivante afin d'en apprendre plus sur les virus et les bactéries. Recueillez des informations sur les maladies virales et bactériennes (symptômes, traitement, complications éventuelles, etc.).

Qu'est-ce qu'un coronavirus et la COVID-19 ?

En décembre 2019, un patient a été enregistré à Wuhan, dans la province de Hubei en Chine, avec des symptômes inconnus jusqu'à ce temps-là pour la science. Il s'est avéré plus tard que l'infection du patient était due à une souche de coronavirus, ainsi a-t-elle été nommée COVID-19 (acronyme anglais pour COronaVIrus Disease 2019) en février 2020.

Picture

Chine

Wuhan

Les coronavirus constituent une vaste famille de virus. Ils doivent leur nom à leur apparence vu par microscope électronique qui ressemble à la couronne solaire, celle-ci due aux projections bulbeuses situées sur leur surface.

La plupart des coronavirus infectent les animaux, mais certains d'entre eux peuvent également infecter les humains. Ils ne sont présents que chez 2% des personnes et ne provoquent que les 5 à 10% des maladies respiratoires.

Le nom officielle du virus lui-même est SARS-CoV-2, faisant référence au fait qu'il est très similaire au coronavirus ayant provoqué l'épidémie de SRAS en 2002.

Comment l'infection à COVID-19 évolue-t-elle ?

Dans la phase précoce de la maladie, l'infection ne peut pas être détectée en raison d'un manque de symptômes. Cela s'appelle la période d'incubation, au cours de laquelle une personne infectée peut en contaminer les autres.

En l'état actuelle des connaissances, le virus se transmet par des gouttelettes dans l'air, c'est-à-dire par éternuements, toux ou en touchant les objets où des gouttelettes de salive sont tombées. C'est la raison pour laquelle il est recommandé aux personnes infectées de porter des masques.

Dans la plupart des cas (environ 80%), l'infection ne causent que peu ou pas de symptômes.

La forme bénigne de la maladie est accompagnée d'une faible fièvre, de symptômes des voies respiratoires supérieures, d'une toux sèche, de maux de gorge, d'un écoulement nasal, d'une faiblesse, de douleurs musculaires ainsi que de maux de tête, rarement d'une diarrhée.

Dans une minorité de cas, des difficultés respiratoires et une pneumonie peuvent survenir, tandis que dans les cas les plus graves, les patients ont besoin d'une assistance respiratoire artificielle.

Selon les connaissances actuelles, le taux de létalité de la maladie est de 2 à 3%, c'est-à-dire que 2 à 3 patients sur 100 meurent. Parmi les groupes les plus vulnérables figurent les personnes âgées ainsi que les personnes ayant un système immunitaire affaibli.

Qu'est-ce qu'une épidémie ?

Une épidémie désigne la propagation rapide d'une maladie connue qui frappe un grand nombre de personnes d'une population donnée dans un laps de temps relativement court.

L'épidémie de COVID-19 a touché tant de personnes et de pays que l'OMS l'a déclarée pandémie.

Recherchez des information sur les pays où il y a des cas de COVID-19 enregistrés. Marquez ces pays sur la carte mondiale.

Recherchez sur Internet des programmes de simulation qui montrent la propagation d'une infection virale. Qu'est-ce que vous pensez, pourquoi l'isolement peut aider à endiguer les épidémies ?

Le quarantaine contribue au ralentissement de la propagation de l'infection ainsi qu'à la protection de ceux qui sont les plus vulnérables (les personnes âgées).

https://www.youtube.com/watch?v=O6IjX5u-kuo
https://www.youtube.com/watch?v=nCjIWtU52xU

Selon vous, quels domaines scientifiques peuvent aider à modeler les épidémies et leurs effets ?

Biologie et médecine : informations sur les virus, les infections et le système immunitaire.
Médecine, pharmacologie : renforcement du système immunitaire, production de vaccins.
Mathématiques, physiques : théorie des réseaux et modélisation mathématique de la propagation des maladies pour faire des estimations de l'étendue géographique et du nombre de cas d'infection.

Faut-il avoir peur ?

« Mieux vaut prévenir que guérir » – comme le dit le dicton.

Il faut donc être très prudent, car les chiffres montrent que le nombre des personnes infectées augmente chaque jour.

Cependant, il ne faut pas paniquer, car cela ne fait qu'aggraver la situation.

Au lieu de paniquer, il faut comprendre et suivre les règles concernant l'épidémie.

Comment ralentir l'épidémie de coronavirus ?

La COVID-19 est une maladie hautement contagieuse, 1 personne infectée en contaminera 2,2 individus en moyenne. Il faut particulièrement faire attention à éviter d'entrer en contact avec les personnes infectées ou celles soupçonnées d'être infectées.

Les patients infectés sont mis en quarantaine afin de les isoler des personnes en bonne santé. Au premier stade de la maladie, on peut ne présenter aucun symptôme, ce qui rend difficile la détection de l'infection, celle-ci n'étant donc possible qu'en se servant de tests médicaux.

Afin de ralentir ou arrêter l'épidémie, il est important de minimiser les contacts personnels pour que le risque de propagation de l'infection réduise.

Cela se traduira par l'abaissement du rythme de la propagation de la maladie et aidera à maintenir le nombre des personnes simultanément infectées à un niveau suffisamment bas pour que le système de santé puisse mieux gérer la situation.

De nombreux pays à travers le monde ont décidé de fermes les institutions publiques, les écoles ainsi que les universités afin de diminuer le contact personnel entre les employés et les élèves/étudiants, minimisant ainsi le risque d'une propagation rapide de la maladie.

Cependant, il serait faux de penser que les écoles fermées présentent simplement la possibilité de prendre des vacances ou d'organiser des fêtes. Il est important d'éviter autant de contact personnel que possible. Il est particulièrement conseillé aux personnes ayant un système immunitaire affaibli d'éviter les réunions sociales.

Nous devons nous laver les mains souvent et soigneusement. Il est important d'avoir du désinfectant pour les mains et de ne pas toucher notre visage et bouche. Évitez de se serrer les mains, de se faire la bise ainsi que de se donner l'accolade.

Lorsque nous éternuons ou toussons, il faut utiliser un mouchoir en papier puis nous laver les mains tout de suite. Si nous n'en avons aucun, nous pouvons également éternuer ou tousser dans notre coude ou manche.

Si nous présentons des symptômes typiques de la maladie, il faut rester à la maison au lieu d'aller chez notre médecin ou aux urgences, comme les personnes y attendant peuvent être infectées par nous. Il faut plutôt consulter notre médecin par téléphone pour demander ce que nous devons faire.

Que pouvons-nous faire à la maison ?

Beaucoup pensent que lorsque les établissements d'enseignement sont fermés et qu'ils sont mis en quarantaine à la maison, ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Cependant, cela est faux.

Prendre des précautions à la maison est aussi extrêmement important.

Il est important de nous laver les mains de façon régulière, de nous reposer ainsi que d'éviter tout contact avec les autres.

Une alimentation saine est également essentielle. Nous devons aussi faire de l'exercice tous les jours (pas en groupes, bien sûr).

Faisons attention à l'autre. S'il y a des personnes âgées ou des familles qui ont besoin d'aide, nous pouvons les aider à faire les courses ou payer leurs factures tout en respectant les règles d'hygiène.

Observer l'image et formulez des phrases. Que faut-il faire et que faut-il éviter lors d'une épidémie ?

Picture
Added to your cart.